Scandale sexuel à la Monuc

Publié le par Mohamed Zainabi

Les éléments de la Monuc sont accusés d’entraver l’enquête de l’Onu sur les abus sexuels commis en Rdc. La quotidien américain Washington Post l’a révélé jeudi en se basant sur un rapport confidentiel de l’Onu qui accuse des soldats marocains, pakistanais et népalais de tenter d’empêcher le travail d’enquête mené par des civils de l’Onu. Le rapport cite également des soldats du Maroc, du Pakistan et probablement de la Tunisie ayant tenté de corrompre des témoins pour qu’ils modifient leurs déclarations

Les agents de la Monuc sont devenus la cible des critiques de tout genre. Un rapport de l’Onu charge la Monuc de nombreux abus sexuels. Selon Philippe Lopion, dans son duplex sur Rfi, les éléments Népalais uruguayens, Bengladeshis marocains sont accusés d’abus sexuels dans l’Ituri. Ils entretiennent la prostitution et ont ouvert des maisons closes. Ce n’est pas la première fois que les éléments de la Monuc sont cités dans les cas d’abus sexuels. Certains d’entre eux ont été obligés de rentrer dans leurs pays d’origines à causes des abus sexuels. C’est le cas de deux Tunisiens et d’un Français.

Selon notre confrère de Rfi, il y a des agents civils qui ont ouvert des maisons de tolérance. Des enfants de teint clair naissent en Ituri. Ils sont les fruits d’unions libres entre les congolaises et les éléments de la Monuc. Il semble qu’un sujet américain a eu des enfants partout où il est passé. Il a engagé une congolaise qui gère sa maison de tolérance. Pour acheter le silence de leurs victimes, ils recourent à la corruption et aux menaces. D’ailleurs, l’opinion se souvient que le Secrétaire général de l’Onu, Kofi Annan s’était plaint du comportement de certains agents de la Monuc. Il avait même ordonné qu’une enquête soit menée pour l’identifier les auteurs des abus sexuels.

Les Kinois ont une imagination profonde en donnant une autre signification au sigle Un. (United nations) en NU. Pour eux, les agents de la Monuc sont « UN la journée » et « NU la nuit ». Il se raconte mille et une histoire sur eux. Il est vrai que certains récits ne sont pas fondés. Ils sont de simples rumeurs. Les agents de la Monuc doivent savoir soigner leur image. Il n’y a pas de fumée sans feu, dit-on…

La guerre d’agression aura fait de la femme congolaise la première victime. Elle est victime des exactions, des viols et des abus de tout genre. Les responsables de la Monuc doivent imposer une ligne de conduite à leurs agents.

Source : digitalcongo.net

Publié dans Articles Divers

Commenter cet article

Jacques Benoit 26/07/2006 03:19

Pour mieux connaître les droits des enfants !

sandy 08/11/2005 14:27

nous en avons marre d'entendre les cris de pleure,marre de voir couler les larmes et le sang en rdc.pendant ce temp que fait la monuc?que font ses agents.??

sandy 08/11/2005 14:24

nous en avons marre!nous sommes fatigué d entendre les cris et voir les larmes et le sang couler en rdc.nous avons perdu des parents,des freres;des soeurs,des amis,bref des gens qui nous sont chers pendant ce temp que fais la monuc?que fait ses agents?????

Guy MBONDO 27/01/2005 13:24

Bonjour,
La Mission des Nations Unies au Congo ne fait pas bien son travail. Venus en RDC pour nous aider à sortir de la situation dans laquelle nous sommes, les élemens de monuc se donnent aux femmes, aux boissons et oublient facilement l'essentiel. Acceptez avec moi que les Kinois avaient raison de mener une guerre contre l'armée internationale. C'était pour nous une façon de les aider à regardre au retoviseur. Parce qu'à la fin il s'est opéré un changement dans leur façon de se comporter vis-à-vis des nos femmes. on les trouvaient dans tous les bars de la capitale, même en pleine journée entrain de boire et danser avec les femmes! Ceux qui sont à l'Est ne sont pas à mesure de surveiller les frontière.  selon moi, ce sont eux qui facilitent l'entée des Ruandais en RDC afin de perpetuer le mandat de la monuc. Nous savons qu'ils profitent beaucoup de nos richesses, de nos femmes, mais un jour viendra...