Le processus continue, la mobilisation aussi

Publié le par Zainabi

 Le comité de pilotage du forum Social Maroc a rendu publique la position des autorités au lendemain des premières concertations d’où il ressortait que le projet d’un Forum Social Mondial polycentrique en janvier 2006 au Maroc, était  irréalisable pour des raisons de logistique, d’organisation, et de délai imparti : 8mois ont été estimés insuffisants pour pallier aux déficiences logistiques  et garantir la réussite d’une telle manifestation.

Tenant compte des remarques des autorités, le comité des relations extérieures a engagé des discussions avec le Conseil International du Forum Social Mondial.

Le désistement du Maroc venait compromettre l’idée d’organiser des forums polycentriques parallèles au mois de janvier 2006. Aussi, le CI a décidé de considérer  l’année 2006, année ouverte aux forums sociaux mondiaux polycentriques et a accordé au Maroc le délai du 20 avril pour se prononcer officiellement sur la tenue ou non du FSM en 2006.

A la lumière de ces nouvelles perspectives, le comité des relations extérieures a repris contact avec les autorités pour leur  faire part de notre disposition :

-         à reporter la tenue du FSM polycentrique jusqu’au mois de Juin/juillet ;

-         à mobiliser les ressources humaines et financières ainsi que l’expertise cumulée par le Conseil International durant les cinq années des FSM pour réussir la manifestation au Maroc ;

-         à recevoir une délégation du Conseil International pour finaliser les aspects d’organisation et de logistique avec le Comité du Forum Social Maroc et les autorités marocaines.

Les autorités nous ont demandé le délai du 30 avril 2005 pour se prononcer sur notre nouvelle demande. Nous avons de nouveau demandé au C.I de patienter, sachant qu’à défaut du Maroc, le C.I doit déployer des efforts, dans des délais encore plus contraignants pour la tenue du FSM polycentrique dans un autre pays.

Aujourd’hui, à plus d’un mois des échanges avec les autorités marocaines, aucune réaction officielle ne nous a été communiquée.

Le comité de pilotage enregistre cette « non réponse du gouvernement » et se déclare fermement engagé à la poursuite du processus et de la mobilisation du mouvement social sur la programmation des forums thématiques, la connexion aux dynamiques régionales et internationales et renouvelle l’appel à engager le processus d’organisation  du forum social maghrébin.

Les associations, sensibles à la conjoncture mondiale et à l’impact de la domination économique et politique  néo-libérale, se considèrent partie intégrante de l’action internationale et affirment leur adhésion aux dynamiques sociales mondiales qui luttent pour un autre monde un monde de paix, de démocratie, de répartition et d’accès équitables aux richesses et au savoir.

Elles se mobilisent pour l’enracinement et l’élargissement de l’ensemble des mouvements sociaux à la dynamique du forum social mondial.

Comité des relations extérieures.

Publié dans Vidéos

Commenter cet article