Driss Basri perd son procès contre Maroc Hebdo International

Publié le

La 17e Chambre correctionnelle de Paris a rendu, vendredi 22 avril 2005, à 13h30, heure française, son jugement de la plainte en diffamation déposée par Driss Basri contre Maroc Hebdo International (MHI) en la personne de son directeur de publication, Mohamed Selhami, et l'auteur de l'article Abdellatif Mansour, indique un communiqué de MHI, rendu public hier.

Le président du tribunal, donnant prononcé des délibérations, a dit “ qu'après un long délibéré et de longues motivations ”, le tribunal a considéré comme non fondée la plainte de M. Basri, précise le communiqué.

Ce qui implique, d'après cette même source, que les reproches que Maroc Hebdo International a faites à l'encontre du plaignant n'étaient pas aussi infondées qu'il ne le prétendait. De même, M. Basri a été débouté sur toutes ses demandes de dommages et intérêts.

Ce jugement prouve, selon Maroc Hebdo International, si besoin en était, l'indépendance et l'impartialité de la justice française.
La défense de l'hebdomadaire a été assurée par Me Aïcha Ansar Rachidi et Me Noureddine Habibi Alaoui, avocats marocains au barreau de Paris.

Publié dans Actu Politique

Commenter cet article

fola 27/05/2007 13:28

VOUS ETES DES MENTEURS ET VOUS TRANSMETTEZ QUE  DES MENSSENGES AU PEUPLE ET TOUT CA POUR L'ARGENT
oubliez BASRI RAH MAJHAD 3LIKOM O MATKADOUCH 3ALIH
STATI O AJARKOM 3LA LLAH!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!