Internet au Maroc

Publié le par Mohamed Zainabi

Au Maroc, les derniers chiffres donnés par l’Agence nationale de réglementation des télécommunications (ANRT) concernant le marché d’internet prêtent certes à l’espoir, mais cet espoir ne peut être que mesuré.

Boostés par l’ADSL, les derniers chiffres révélés par l’ANRT, sans être phénoménaux, sont montés crescendo ces derniers mois. A titre indicatif, entre les mois de Décembre 2003 et Août 2004, une augmentation globale de 44,9% de nombre d’abonnés à internet a été enregistrée. Ce nombre avoisine les 90.000 abonnés dont 44% (environ 40.000 abonnés) ont choisi l’ADSL comme mode d’accès à internet. De toutes les solutions ADSL commercialisées au Maroc,  celle à 128 kbit/s reste la plus prisée. Elle représentait 74% en Août 2004.

 Parallèlement à ces chiffres, une dégringolade a été enregistrée dans le segment du bas débit (Abonnements classiques+Forfaits) où a le recul s’est chiffré à environ 14%. Ce segment ne comptait plus en août 2004 que 47.700 abonnés au lieu de 55.600 abonnés en décembre 2003. La même tendance à la baisse est enregistré dans le segment des lignes spécialisées (LL) qui ne comptait plus que 1900 clients contre 2.500 à fin décembre 2003.

Quoi qu’il en soit, avec moins d’un million d’abonnés à internet pour une population d’environ 30 millions d’individus et malgré le phénomène des cyber-cafés qu’il connaît, le Maroc a encore un long chemin à parcourir avant que l’internet pour tous y soit une réalité.

(Source : ANRT)

Publié dans Articles Divers

Commenter cet article