e-banditisme

Publié le par Mohamed Zainabi

Des e-mails fusent de partout annonçant à l’un ou l’autre internaute soit qu’il ait gagné une somme d’argent faramineuse dans une loterie à laquelle, évidemment, le gagnant virtuel n’a jamais participé; soit qu’il doive aider un riche hériter d’un lointain pays (Tanzanie, Burundi, Birmanie…) pour sauver un «énorme héritage» avec la promesse de recevoir une importante contrepartie; soit qu’on l’invite à participer au détournement de pétrodollars qu’un prétendu opérateur craignant des persécutions, en vérité imaginaires, veut verser dans un compte de secours… Les fabulateurs ne manquent pas d’imagination pour convaincre. Leurs sollicitations deviennent même monnaie courante sur le Net. Leur objectif est simple: connaître le numéro de compte des plus naïfs parmi les internautes à qui ils font miroiter un gain incroyablement alléchant. Seulement, dans différents pays du monde, une bien mauvaise surprise est souvent réservée à ceux qui ont déjà commis l’erreur de révéler leur compte à ces prédateurs du Net. En effet, au lieu de recevoir la récompense promise, ils ont vu leur compte vidé. Donc par les temps qui courent, autant éviter les cadeaux empoisonnés et la plus grande discrétion sur ses coordonnées bancaires ne serait pas une mauvaise qualité. Autre pratique courante des bandits du web, le phishing. En clair, l’internaute pourrait tomber sur une copie conforme d’un site transactionnel ou bancaire que des hackers lancent en trompe-l’œil pour récolter de précieuses données sur des numéros de comptes, des codes secrets… Des informations qui peuvent leur permettre de déplumer sans coup férir de nombreux malheureux clients des entités dont les sites ont été «copiés». Dans un souci d’efficacité, la durée de vie moyenne de ces sites d'arnaque reste inférieure à une semaine. Pour mesurer l’étendue de ce genre nouveau d’escroquerie que facilite l’utilisation des codes Javascript, voici quelques chiffres : en janvier, l'Anti-Phishing Working Group (APWG) a recensé 13.000 mails de phishing et plus de 2.500 sites Web frauduleux. Par rapport au mois d'octobre 2004, dernier record en la matière, les chiffres ont plus que doublé (1.186 mails alors détectés). Les Etats-Unis demeurent le pays le plus concerné par l'hébergement de sites frauduleux (32%), devant la Chine (13%) et la Corée (10%).

A lire ! Je viens de recevoir ce courriel qui voudrait faire de moi un riche collabo:

kelly musa

ABIDJAN COTE D'IVOIRE

Je suis Monsieur kelly musa le seul fils de l'ancien chef PAUL  musa de la SIERA LEONNE. La source de votre contact me donne le courage et la confiance de me confier à vous.  Je vous écris avec une confidence absolue premièrement  pour demander votre assistance pour transférer notre  liquidité de 5.7 000 000 de dollar qui actuellement se  trouve dans le coffre fort d'une compagnie de  sécurité ici en Abidjan dans votre compte personnel  jusqu'à notre arrivée dans votre pays.

SOURCE DE L'ARGENT

 Mon défunt père, chef  PAUL kelly musa, était le patron des extracteurs d'or et de diamant en Sierra Leone (S.L.M.C) Freetown. Concernant mon père, cet argent est le résultat de l'or et le diamant extraient des mines Sierra Léonaise avant le début de la guerre civil entre les forces rebelles et les forces de maintien de la paix de l'ECOMOG qui a détruit mon pays après le coup de force qui a chassé du pouvoir, le président démocratiquement élu AHMED. Mon père avait déjà mis en place un plan pour nous évacuer (notre famille) ma mère, ma petite sœur et moi même sur Abidjan en Cote d'ivoire avec nos effets personnels et la boite contenant l'argent par le biais  des forces d'évacuation des nations unies. Mon père  a demandé à ma mère de déposer la boite dans une compagnie  privée de sécurité jusqu'à ce qu'il nous rejoigne  après la guerre. Pendant la guerre dans mon pays, et avec pour  conséquence le pillage des propriétés publiques et du  gouvernement par les forces rebelles, la coopération des mines sierra léonaise étaient l'une des cibles pillées et détruites. Mon père et plusieurs autres haut fonctionnaires ont été attaqués et tués par les rebelles en novembre 2000 pour leur relation avec le gouvernement civil de  AHMED. Suite à la mort de mon père, et avec l’annonce du décès de mon oncle suite à l’accident d'avion  qui s’est produit en décembre  2001 sur Abidjan,  nos espoirs de survie étaient complètement noyés. Cette mort prématurée de mon père et de mon oncle a provoqué d'autres complications et un arrêt cardiaque chez ma mère qui ont provoqués sa mort plus tard dans un hôpital  après  qu’on ait eu à dépenser une importante somme d'argent pour ses soins médicaux.  Actuellement ma sœur et moi même sommes  seuls dans ce pays étranger, souffrant et sans aucun  soutien, sans aucune relation, nous sommes actuellement comme des réfugiés et orphelins. Notre seul espoir actuellement est en vous et au coffre qu'on a déposé dans la compagnie de sécurité. Depuis les événements qui  se sont produit ici (19 septembre 2002) en cote d’Ivoire le directeur de la compagnie de sécurité a fait partir  par vol diplomatique les colis qui avait été déposer dans sa compagnie, vers l’Europe où ils ont des représentants. A cet effet, je sollicite humblement votre assistance dans le sens suivant :

1- m'aider à faire sortir le colis de l’agence en Europe. Vous, comme CO- bénéficiaire afin de pouvoir ensuite  transférer cet argent en votre nom dans votre compte bancaire  dans votre pays pour un investissement lucratif avec vous comme principal acteur.

2-  Le plus important c'est que la compagnie de sécurité ne connaît pas le contenu exact de la boite parce qu'on l'a déclaré comme richesses familiales.

3-  Tous les documents relatifs au dépôt sont en ma possession.

4-  Pour votre assistance, je vous céderai 20% de cet argent (de la sommes total) pour vos efforts et votre assistance.

5-  Enfin je vous prie de garder cette transaction strictement confidentielle.  

Merci et que Dieu vous bénisses pour votre assistance à  notre égard.

Très sincèrement

kelly musa

Publié dans Articles Divers

Commenter cet article

Nico 07/04/2006 08:36

Bravo c'est bien ce que tu fais

THOMAS Fabrice 09/02/2006 16:50

Je viens de réaliser que je m'étais fais baratiné depuis une semaine, même chose avec une certaine Princesse Maryam MUSA  qui m'a fait un discours charger d'une comédie difficile à déceler ... J'ai contacter mon banquier pour savoir si il y avait un risque à donner mon numéro de compte et adresse à une personne de l'étrangé et il m'a assuré que rien ne pouvait arriver ...
Toutefois, face à l'insistance de cette 'dernière', et malgrès mon incrédulité, j'ai transmi les infos compte chèque ... Est-ce que je risque malgrès tout quelque chose ??