Abjection !

Publié le par Mohamed Zainabi

Cet article est paru aujourd'hui sur les colonnes du quotidien l'Opinion dans le cadre de la chronique "Objection !" que je vais désormais alimenter régulièrement (http://www.lopinion.ma/article.php3?id_article=7679)... Voir ci-dessous ce que j'ai reçu comme premières réactions d'un lecteur... (no comment !). très encourageant, non ?

Objection !
Stop, imbéciles...
Comment faire pour que les « voyous » de la route parmi les conducteurs comprennent enfin que les feux de signalisation ne sont pas des objets décoratifs, que le code de la route a été créé pour être scrupuleusement respecté et que la route n'est pas un champ de bataille ni de bétails d'ailleurs ?

Comment faire pour que les suicidaires, parmi les piétons, comprennent enfin qu'ils ne doivent pas traverser la rue par n'importe quel endroit, qu'ils doivent marcher sur les trottoirs au lieu de slalomer au milieu de la route et que les feux de signalisation les concernent aussi ?

Comment faire pour que de véreux policiers, gendarmes et contrôleurs routiers qui, pour quelques dirhams, laissent des véhicules de la mort semer terreur et désolation sur les routes comprennent enfin que leur acte est criminel ?

Comment faire pour que des décideurs locaux dont l'appétit mercantiliste leur fait bouffer même du « zeft » (goudron), comprennent enfin que les trous que provoquent leurs grattages deviennent des tombeaux ouverts pour leurs concitoyens ?

Bien sûr quand des adultes donnent d'aussi mauvais exemples, qu'attendre des générations montantes, sinon le pire ? D'ailleurs, certains jeunes ont même inventé une autre façon de mourir sur les routes marocaines : s'accrocher aux véhicules en se mettant sur des patins à roulettes.

La solution serait-elle de mettre un policier sur le dos de chaque marocain ? Mais il va falloir alors mettre un autre policier sur le dos du policier de surveillance... On n'en finira jamais.

Bref, la guerre routière est l'une des manifestations les plus criardes du sous-développement chronique dont souffre le Maroc. Et, si le Maroc est sous-développé, ce n'est certainement pas parce qu'il manque de ressources matérielles. Mais, c'est parce que les Marocains entretiennent le sous-développement, voire ils le développent par leurs agissements d'incorrigibles sous-développés.

Tout est dit en constatant qu'en ce début du 21ème siècle, des Marocains ne savent pas encore comment utiliser d'une manière civilisée la route. L'acteur international Saïd Taghmaoui s'est gracieusement joint au CNPAC pour redonner à réfléchir aux usagers de la route. Espérons qu'il réussira dans sa mission. Mais, après cela, il ne restera plus que de voir d'autres militants de la même carrure que Saïd rappeler à l'ordre celui qui fait toujours l'anarchie sur la route en lui lançant vertement : « Non imbécile ! Il ne faut pas faire ceci, il faut faire plutôt cela ».

Par Mohamed Zainabi

Edité le: lundi 28 février 2005.

 

 

1ère réaction qui m'est parvenue par courriel :

De: simo simo [mssatti@hotmail.fr]
Envoyé: 28 February 2005 14:12
A: zainabi@menara.ma
Objet: apprend, ya l'imbicile , à commencer a etre poli srtt quand
s'adresse

à tout un peuple et dans un journal ,ya l'imbicile

 

2ème réaction :

De: simo simo [mssatti@hotmail.fr]
Envoyé: 28 February 2005 14:09
A: zainabi@menara.ma
Objet: wafin a zzamel

t3allamti tssog ola mazal a l'imbicile .
combien de fois t'as brule le feu rouge dans ta vie t'en compte meme pas,
NB: ca ne sera pas bcp vu kil est reçant ,tres reçant a l'imbicile,fils d'imbicile originaire d'un clan d'imbicile

Publié dans Blog Presse

Commenter cet article

sonnerie portable 24/03/2005 11:47

Votre blog est très instructif, j'apprends pleins de choses.
Désolé pour la petite pub..
Ca manque juste un peu de commantaires..