Veillée

Publié le par Mohamed Zainabi

A l’invitation d’une amie et collègue journaliste que j’apprécie beaucoup, j’ai assisté hier en fin de soirée, en compagnie de ma fille Bassma (8 ans), à une soirée de musique arabe à l’Institut Cervantès à Casablanca. Cette soirée clôture les activités culturelles et artistiques organisées pendant le ramadan par cet Institut. J’ai bien apprécié l’ambiance.

Ma collègue m’a informé que la troupe musicale qui nous a émerveillés est composée de jeunes étudiants et des artistes en herbe qui animent l'atelier de recherche théâtrale et musicale de la Faculté des lettres de Ain Chock (Casablanca). Cet atelier a été crée en 1986 par Khalil Jamal, enseignant à la Fac des lettres de Ain Chock. L'objectif étant de promouvoir la culture théâtrale et musicale chez les étudiants à la Fac et créer un espace culturel et artistique au sein de la Fac. Au fil des ans, les activités de l'atelier ont franchis les murs de la Fac pour s’ouvrir à d'autres manifestations et rencontres artistiques nationales, (université, centre culturels..). Après le succès rencontré, ces jeunes artistes travaillent sur un projet de création d'une troupe musicale indépendante de l'atelier et surtout plus professionnelle. Ils se sont même donnés un nom : Groupe des Princes. Le directeur de ce groupe est Abdelakarim Amri. Ce dernier nous a affirmé qu'il a formulé une demande auprès des autorités pour officialiser la naissance du groupe et qu'il attend encore la réponse. "Le choix du nom «Groupe des Princes»  n'est pas fortuit. L'idée m'est venue au lendemain des attentats du 16 mai. A l'époque tout le monde parlait des princes du sang. J'ai pensé créer une troupe musicale composée de princes de la musique, de la vie et de l'espoir", nous a-t-il confié. 

Bonne chance à tous ces jeunes artistes !

Non loi de l’Institut Cervantès, il devait y avoir hier soir également dans le bâtiment de l’Eglise du Sacré Cœur à Casablanca une soirée de musique soufie. Mais, ce spectacle a été annulé après le décès d’Arafat. Ceci ne m’a pas empêché de faire un tour à l’intérieur de l’Eglise devenue une immense salle d’expositions, voire de fêtes. Des toiles de feue Chaïbia entre autres peintres y étaient exposées.

J’ai pris la photo que vous avez sous les yeux pour vous donner envie de faire un tour en ce lieu féerique. 

 

Retour à la page principale

Publié dans Vidéos

Commenter cet article

tarachte 25/02/2005 14:10

Ben, ça m'a fait plaisir de visiter ton blog, grâce à quoi j'ai découvert menphis entre autres bonnes informations que tu as pu nous concocter, ça m'a permis aussi de découvrir la photo de ta petite Basma et la activités de l'Institut Cervantes de Casablanca. Bref, merci de m'avoir permis de découvrir le blog.